Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 15:33
Mon autre vol en apesanteur

Il y a quelques jours, lors d'un séminaire au Texas, j'ai eu le privilège de réaliser l'une des expériences les plus insolites qu'il soit possible de vivre : j'ai réalisé un vol en gravité zéro. Une expérience si difficile à raconter que j'ai bien failli ne pas écrire de billet sur cette aventure. Mais bon, à quoi servirait ce blog si je ne racontais pas ce genre d'expérience ? :) Ce vol unique s'est fait sur un Boeing modifié (spécialement conçu pour tester la gravité zéro). Je suis monté à bord après un briefing d'une heure. J'aurais dû avoir des noeuds dans le ventre au moment d'embarquer, mais j'étais en fait complètement décontracté. Avant d'embarquer, un médecin nous avait donné de la Scopolamine pour ne pas subir le mal de l’air. Un antidote extraordinaire. Au début, la tête tourne un peu, comme si on avait bu un Ricard, puis ça se calme et une fois installé, on est tout à fait apaisé. Pas la moindre appréhension, pas de mal au ventre... Dommage qu'on n'en trouve pas sans ordonnance, ça me serait bien utile avant chaque vol ! Un peu avant la première parabole, j'ai rejoint la zone de free floating, une zone matelassée pour profiter pleinement de l'apesanteur. Et je me suis allongé à même le sol en attendant que l'appareil prenne de l'altitude. En guise de hors-d'oeuvre, on a pris 1,8G. Premier choc, c'est comme si j'étais cloué au sol par une puissance invisible... Puis nous avons commencé la phase d'injection et, immédiatement, je me suis élevé dans les airs. J'étais en train de flotter ! Je serais bien incapable de dépeindre ce qu'on ressent dans un tel moment. Vous parviendriez à décrire le goût que peut avoir le ketchup à une personne qui n'en a jamais goûté, vous ? On flotte littéralement dans le vide, on ne pèse plus rien. C'est merveilleux, incroyable, sidérant. Il est vraiment compliqué de se mouvoir avec agilité à partir du moment où l'on n'a plus de poids ! Il suffit d'une chiquenaude sur une paroi de l'avion et on va se cogner immédiatement à la paroi opposée... Mais c'est merveilleux au-delà des mots. Dans les deux premières paraboles, nous avons eu droit à la gravité martienne et lunaire, et les autres étaient quant à elles en gravité zéro. Soit quinze paraboles d'affilée, chacune de 22 secondes. Cela fait peu, mais le fait de se libérer de la gravité, même quelques secondes, c'est déjà une aventure unique ! Si vous avez la chance de tester cette expérience, un conseil : il vaut mieux ne pas manger trop gras. Sans quoi, vous avez toutes les chances de vider vos tripes une fois là-haut. Et dans un environnement en gravité zéro, c'est assez dérangeant... Pour en savoir plus, cliquez sur le lien qui vous amène au site de l’opérateur de vol en apesanteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by chroniquedepam

Texte Libre

Bienvenue sur mon blog, je suis Pam, je bosse dans la mode, retail, et mon job me gonfle. Alors pour me divertir j'écris ces quelques lignes. C'est ma chronique.

Recherche