Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 10:23

Je vous revenir sur les Femen, ce groupe de femmes que je ne comprends pas bien. Elles sont aujourd’hui dans l’actualité notamment pour avoir été libérées de Tunis après un mois de captivité. Depuis le 29 mai, les trois féministes étaient emprisonnées à Tunis pour avoir manifesté seins nus en soutien à la Femen tunisienne Amina Tyler, détenue depuis la mi-mai à Tunis. Lors de leur premier procès, les jeunes femmes avaient été condamnées à 4 mois de prison ferme. Mais en appel, face au juge qui souligne que « le droit musulman interdit de tels actes », les Femen présentent des excuses à la surprise générale. « Je regrette cet acte et je m’en excuse » a déclaré Joséphine, l’Allemande de 19 ans. « On ne pensait pas choquer les Tunisiens à ce point, il est hors de question pour nous de recommencer » a ajouté la Française de 23 ans, Pauline Hillier. Toutes ces belles excuses font un peu de tache avec l’objectif de ces femmes que je ne comprends. Quel est l’objectif de défiler et crier seins nu, d’attaquer comme elles l’ont fait à la manif pour tous ? Cela n’a aucun sens. Et cela commence à ne plus avoir de sens non plus pour les autres Femen. Face au discours des trois femmes, c’est l’incompréhension qui prime chez les autres Femen du monde. En effet, les militantes du groupe n’ont pas l’habitude de s’excuser pour leurs actes. Dans un communiqué, l’ONG a mis en garde : « Nos activistes incarcérées semblent avoir été sujettes à des pressions psychologiques sans précédent. C’est la conclusion préliminaire que nous tirons de la position radicalement changée de nos militantes condamnées à la Cour d’appel ». Ce qui est terrifiant c’est que peut être que ces trois femmes ont eu un sursaut de conscience, et apparemment c’est difficile à avaler. Ce qui me gène est que cette association soit en partie par nos impôts car en réalité c’est véritablement un challenge commercial et financier qui semble guider les Femen. On connait mal les autres sources de financement, et c’est gênant. Autre problème, elles ne semblent s’attaquer qu’à des « injustices » faciles et sans trop de risque. J’aimerai qu’elles luttent pour la liberté des femmes, seins nu en Arabie Saoudite. Cela serait moins hypocrite.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 16:24

bloodymary.jpg

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 16:21

De nos jours, tous les stages de pilotage ou presque proposent de faire des ronds sur un circuit, et sur des voitures toutes plus modernes les unes que les autres. C’est bien. Mais encore mieux, il y a se mettre au volant d’une superbe voiture pleine d’histoire. C’est exactement ce que j’ai fait la semaine dernière, au volant d’une superbe Lotus Esprit de 1976. Comme la petite fille du poème de Longfellow, la Lotus Esprit dessinée par Giugiaro pouvait être vraiment excellente, mais lorsqu'elle se montrait rétive, elle était détestable. Rompant avec la simplicité spartiate, Lotus aborda le style des années 1970 avec une supercar de poche à forme en coin et moteur central luxueusement finie et équipée. Après l'Europa moins ostentatoire, elle ressemblait à une Ferrari à l’exception du moteurV12. À sa place, l'Esprit recevait un quatre-cylindres double arbre à 16 soupapes, incliné à 45° et une cylindrée un peu supérieure à 2 litres. Ce moteur avait bien servi la Jensen-Healey, une sportive décapotable traditionnelle, mais il dut être poussé dans ses derniers retranchements pour tenir les promesses du style de l'Esprit. Le refroidissement fut un problème majeur et les ventilateurs installés à l’avant avaient la réputation d’avaler toutes sortes de débris, parfois avec des résultats catastrophiques. Le turbo améliora les prestations, mais augmenta encore les contraintes du groupe. Dans ses bons jours, l'Esprit pouvait être excellente, mais, en dépit de son élégance, c'était un magasin de pièces détachées : pièces Citroën, Opel, Lancia, etc. Dans l’ensemble, les voitures d'avant 1987 déçurent, avant de s'améliorer. Reste que cette voiture est emprunte d’une histoire unique et surtout du pédigrée de James Bond qui conduisit cette voiture y compris sous l’eau. C’était une première et qui permit à Lotus de rentrer dans la légende de l’agent 007. Alors se mettre au volant d’une telle voiture, c’est un privilège. Et j’ai adoré. Certes la voiture ne va pas aussi vite qu’une Ferrari ou une Lamborghini, mais elle compense les performances grâce à son histoire. Si vous aussi vous souhaitez faire un stage de cette nature, je vous invite à trouver le votre, près de chez vous, sur le site stage de pilotage.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 14:41

L’Iran est-elle en train de se foutre de nous ou tout simplement de faire le plus gros canular de l’histoire de l’aviation militaire. Nous avons vu fleurir dans la presse un superbe avion de chasse qui ressemble d’avantage à un énorme jouet même pas aérodynamique. Et l’Iran voudrait nous faire croire qu’il s’agit d’un avion de chasse dernier cri. Lors d’une cérémonie à Téhéran, le président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré que cet appareil Qaher 313 prouvait l’indépendance croissante de la République islamique en matière de technologie militaire. L’aviation iranienne n’est dotée que de quelques dizaines d’appareils soit russes soit américains, ces derniers ayant été acquis avant la révolution de 1979. Soumis à un embargo international sur les armes, l’Iran peine à acquérir les éléments lui permettant d’entretenir sa flotte, que les experts jugent donc obsolète. Tout cela ressemble très fortement aux faux tanks de Saddam pendant la guerre du golfe. Pour ceux qui se rappelle, des clichets vidéos montraient des rangées de tanks, qui étaient en fait en carton pate. « Désormais, la rapidité du développement scientifique et technologique de l’Iran ne dépend plus des circonstances, elle dépend de notre volonté », a déclaré Mahmoud Ahmadinejad, cité par la télévision d’Etat. « Ce projet est porteur d’un message de fraternité, de paix et de sécurité et il ne constitue une menace pour personne. Nous n’avons aucune intention de nous immiscer dans les affaires de tout autre pays », a-t-il ajouté. L’Iran suscite l’inquiétude d’Israël en raison de son programme nucléaire, soupçonné par l’Etat hébreu, les Etats-Unis et l’Union européenne de comporter un volet militaire clandestin. La République islamique affirme que son programme est purement civil mais Israël a menacé de bombarder des installations iraniennes pour empêcher le développement de la technologie nucléaire de l’Iran. La désinformation passe donc par des démonstrations qui peuvent se révéler très contre productive, comme dans le cas de l’Iran. Il faudra quand même faire attention de ne pas trop déconner, sinon le pays perdra toute crédibilité sur le plan militaire. Par ailleurs, cela donne encore des excuses à Israel pour aller bombarder l’Iran. C’est donc un bobard totalement contre productif. A lire aussi sur le site Avion de chasse.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 14:59

Séminaire à Londres. Il y a pire. Destination Londres pour 3 jours afin de réfléchir à l’avenir commercial et marketing de l’entreprise, avec travail et loisirs, un peu de shopping. J’aime les séminaires, surtout lorsqu’ils se font à Londres. Après s'être appliqué à redorer l'image négative dont il souffrait depuis des années, Londres assume fièrement son statut de capitale européenne et de centre culturel mondial, qui se prépare même à accueillir pour la troisième fois les Jeux olympiques en 2012. La capitale anglaise n'avait pas affiché une telle fierté depuis l'apogée de l'Empire, à la fin du XIXe siècle, et ce en dépit de la récente crise économique, qui a porté un coup à son rang de premier centre financier du monde. Le surnom de « ville-monde » donné à Londres s'appuie sur une réalité. La ville ne cesse, en effet, d'absorber les influences et les cultures de ses immigrants, véritables moteurs de la cité, mais elle n'en est pas moins la quintessence de l'âme britannique avec ses célèbres taxis noirs, ses bus rouges à impériale ou ces bâtiments emblématiques. Le vrai problème pour le touriste, et même pour le londonien, est que la ville reste très chère. Alors shopping sous surveillance. En effet, pour reprendre les propos d'un ami : « Savoir gérer Londres est le prix à payer pour vivre à Londres ». Cette phrase est d'autant plus juste qu'il est parfois difficile d'imaginer, lorsqu'on ne connaît pas cette ville, ce qui peut pousser certains à tant l'aimer. Il suffit toutefois de passer quelques jours sur place pour comprendre en quoi la vie dans cette cité si excitante et surprenante compense le coût prohibitif de la vie et l'enfer du métro aux heures de pointe. Autre bon point, Londres a connu une révolution culinaire qui a fait que les restaurants locaux ont cessé d'être la risée du monde pour apparaître parmi les plus réputés de la scène internationale. Ajoutez à cela de nouvelles lois plus souples sur la vente d'alcool de même qu'une scène musicale formidable et vous obtenez l'un des meilleurs endroits de la planète où sortir la nuit. Tout cela pour dire donc que j’ai hâte d’y être, et que ce séminaire à londres risque simplement d’être excellent. Nous avons fait appel à une agence spécialisée pour l’organisation, que vous pouvez retrouvez ici : séminaire londres.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 14:51

Je viens de faire la connaissance d’une petite structure très focalisée sur la défense et la protection des cétacés, et notamment des dauphins. Je tenais à partager cette petite news avec vous, car outre la protection des dauphins, ils proposent également de partir en mer, nager avec les dauphins sauvages, directement dans leur environnement. Et vous en apprendrez plein sur ces mammifères . Par exemple : uin grand nombre des genres de marsouin travaille en groupe. C’est présenté comme de la collaboration des dauphins. Les cétacés peuvent vivre d’habitude 50 années. Lorsqu'un dauphin repère un banc, il signale le reste des cétacés qui se rapproche alors afin d’ encercler le groupe de proies et en les astreignant à se grouper vers la surface. De fait les proies contenues, les mammifères marins n’ont alors qu’à transpercer le banc chacun après l’autre en ouvrant une large gueule. On a vu aussi que différents cétacés, mammifères marins traquent les groupements de sardines dans le but de les faire échouer sur le sable dans le but de les capter par après en se mettant eux-mêmes à moitié. Dans quelques cas, les dauphins pourront se mettre avec aux thons et même aux requins chasser ensemble. On attribue parfois aux marsouins une nature socialisée, néanmoins certaines catégories sont seules. Ces animaux sont appréciées car quelques espèces se laissent approcher par les gens et se montrent affectueuses. Dans certains cas des dauphins ont rescapé des hommes. Les dauphins sont des animaux à connaître. Depuis la nuit des temps les marsouins intéressent les personnes. Déjà au Moyen-Age les marins leur imputaient de multiples exploits comme de éclairer les bateaux abimées dans le mauvais temps et de sauvegarder les égarés. Les dauphins sont justement souvent identifiés dans la littérature. Quelques mammifères marins, cétacés, marsouins décident le rapport avec l'homme, il s’agit des animaux marins dits « ambassadeurs ». Cette occurrence est très répandue dans les Caraïbes. Bien que ce soit rare, il se peut que des cétacés soient retrouvés soit à moitié sur la plage. Il est nécessaire ensuite de faire des gestes nécessaires. Tout d'abord prévenir les autorités compétentes (pompiers, services vétérinaires...). Par la suite, il faut absolument garder leur corps un peu mouillé. A cette fin, il est clef de les baigner de la mer. Pour en savoir, allez directement sur le site de la structure : nager avec les dauphins.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 19:21

Tu joues, tu gagnes, tu payes. Le nouveau projet d’un député socialiste est sans équivoque. Si tu joues au loto, tu gagnes, tu seras taxés…. Il doit sans doute le penser avec une sorte de jouissance non feinte. Après des taxes sur la bière, le tabac, les gains des jeux d’argent et de hasard seront-ils bientôt taxés? C’est en tout cas de Yann Galut. Le député socialiste du Cher s’est fendu le 23 octobre d’une question écrite au gouvernement pour qu’il se penche sur la question. D’après l’élu, cette taxation viserait les gains de plus de 30.000 euros à hauteur de 15 %, rapporte l'AFP. Donc si tu gagnes 169Mio d’euros… fais le calcul… Pour Yann Galut, "au moment où des efforts sont demandés à tous les Français dans un climat de crise économique et sociale, de forte dégradation des comptes publics, de chômage et de licenciement, de dépôts de bilan et de hausse de la pauvreté, les sommes de plus en plus exorbitantes à certains jeux de hasard ont quelque chose d'indécent". Aujourd’hui, les gains de jeux de hasard ne sont pas imposés. Après tout, le fait que le magot du Loto rentre néanmoins dans le patrimoine et qu’il soit donc assujetti à l’impôt ne semble toujours pas suffisant. Il en faut toujours plus pour les députés socialistes. Peut être pourrait-on taxer les élus à hauteur de 75%, de manière inversement proportionnelle à leur compétence, de sorte que ceux-ci puissent enfin nous rembourser tout ce qu’ils nous doivent. Le problème des députés est que ce sont des « tues le rêve ». Il faudrait peut être qu’ils comprennent que leur incompétence provoque la pauvreté des français, et que dans certains cas, il ne reste aux français que le Loto pour espérer s’enrichir. Car ce n’est pas avec une législation du travail rigide, des impôts assommants, et une absence d’investissements étrangers que les français pourront s’enrichir de manière normale… A lire aussi sur La Tribune.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 19:10

Si vous aimez les sensations du baptême de l’air en avion militaire, vous apprécierez vous simuler dans le métier d’un pilote de la chasse accomplissant une mission et un dogfight dans les airs. Voici une activité nouvelle et totalement originale en France qui a été créée par d’ex de l’armée de l’air pour faire connaître leur passion du vol en avion. Résultats : une activité de pilote de l’air qui délivre des énormes émotions, le tout avec un climat conviviale et agréable. Projetez 1 longue journée, à l’aérodrome, proche de Bordeaux. Cette animation s’amorce par un meeting, sur les biplans, sur le pilotage ; puisque c’est vous qui avez la main – et sur les expériences du combat dans le ciel, mais avec professionnalisme et gaietéé. Vous effectuerez 2 missions de combat dans la journée, avec une réunion entre les deux. Vous serez attaquant et défendeur, chacun son tour. Idéalement est de venir à deux lors de cette journée, pour que vous-même et l’autre concurrent puissiez partager cette expérience. Chaque appareil est pourvu de visées laser, et d’un système de fumée. En l’air, la finalité reste inédite : se rapprocher de l’autre, faire mouche avec la mire laser, et si l’on fait juste, le fumigène de l’avion se met en marche, laissant filer une superbe trace de fumée dans les airs. Vous serez guidé par des pilotes militaires, un dans chaque biplan, et vous prodigue tous les préceptes et sécurise le biplan également les comportements pour jouir de cette activité de pilote militaire en toute serénité. Vous pilotez le biplan, c’est ce qui induit que cette animation est foncièrement unique. Le principe de cible laser qui déclenche un fumigène engage de mesurer le jeu dans son contexte et de concevoir le résultat de son shoot sur le champ. La fumée offre un facteur en plus. Encore plus qu’un jeu, cette activité vous plonge dans la peau d’un pilote de chasse.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 10:41

Après avoir vu le saut de Félix depuis la stratosphère, j'avoue que je suis très tentée de faire de même. C’est un rêve d'enfant que de pouvoir voler au si haut qu’un oiseau, de pouvoir aller dans le ciel, et à chaque fois que je suis en avion, je ne peux pas m'en empêcher, mais il faut que je regarde toujours vers le haut. Je regarde par le hublot, vers le noir du ciel, le noir de l'espace qui est bien au-dessus de nous, alors que nous sommes nous même déjà à presque 30 000 pieds. Voyager dans l'espace, dans la stratosphère, cela doit être absolument magique. Depuis 70,000 pieds, on doit pouvoir admirer la courbe de la terre. Le noir du ciel au-dessus des têtes est celui de l'espace. On doit forcément se sentir tout-petit. Et forcément, on doit se poser des questions existentielles. Il doit être extraordinaire de pouvoir admirer la terre, sa courbe, et l’espace. Les frontières des pays ont disparu, et on ne voit plus qu'une forme unie de terre et de mer qui correspond à la terre. Je sais que ce voyage est aujourd'hui possible dans la stratosphère. Notamment en faisant un vol en avion de chasse. J'ai vu que l'on pouvait voler sur MiG 29 jusque dans la stratosphère. L'avion décolle, et vous emmène jusqu'à 70 000 pieds, là où la terre se courbe, et le ciel devient tout noir. L’avion vous emmène pendant une heure puis se laisse doucement redescendre vers la terre. En redescendant, le MiG fait quelques évolutions histoire de vous rappeler combien vous êtes humains. Cette expérience extraordinaire, peu de gens peuvent la faire malheureusement, car elle est très chère. Néanmoins, si vous en avez l'occasion, n'hésitez pas car vous réaliserez un rêve d'enfant. Celui de voler, celui de découvrir ce qu'il y a ailleurs dans le monde, et celui d'uniformiser tous les peuples par une vision globale de la terre. Vous souhaitez en savoir plus : Voyage dans l’espace

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 18:06

Qui se rappelle de l’Islande ? Ce petit pays au cœur du pôle nord qui était dans un état de ruine financière il y a quelques années, et qui vient de voir s’offrir les félicitations du FMI pour sa sortie de crise, avec 2.4% de croissance. « L’Islande a fait des progrès considérables depuis la crise. Nous avons des perspectives très positives en matière de croissance, particulièrement pour cette année et l’année prochaine puisqu’elle nous paraît reposer sur une base large et solide. » Une croissance estimée à 2,4% pour cette année, une consolidation fiscale sans grosses douleurs, une récession uniquement sur le taux de chômage, la paix sociale revenue dans les ménages et dans les entreprises quatre ans après le grand gadin. On ne saurait mieux dire. Néanmoins, le redressement ne s’est pas fait sans douleur, et d’autant plus que les autres pays européens commençaient à plonger. Cette sortie de crise s’est aussi faite par une médiation avec les banques et les pays étrangers qui avaient investit massivement alors dans la couronne islandaise. Résultat aujourd’hui, le petit pays revit. Il faut dire aussi qu’ils ne sont que 300,000 et que l’on ne règle pas les problèmes d’un pays de plusieurs dizaines de millions de personnes de la même manière. Félicitations donc, et j’encourage tout le monde à faire un voyage en Islande, d’abord pour vous délester de vos euros, participer au redressement et découvrir un pays absolument superbe.

Fragments of Iceland from Lea et Nicolas Features on Vimeo.

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article

Texte Libre

Bienvenue sur mon blog, je suis Pam, je bosse dans la mode, retail, et mon job me gonfle. Alors pour me divertir j'écris ces quelques lignes. C'est ma chronique.

Recherche