Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 16:44

Alors que le monde se transforme vers moins d’humanité, le Pape a su trouver les mots justes pour que justement, les hommes soient moins mauvais. Le pape François a longuement rappelé l'Union à ses « valeurs humanistes » lors du discours qu'il a prononcé au Parlement européen, à Strasbourg, mardi 25 novembre, demandant aux eurodéputés de « travailler pour que l'Europere découvre sa bonne âme ». « L'heure est venue de construire ensemble l'Europe qui tourne, non pas autour de l'économie, mais autour de la sacralité de la personne humaine, des valeurs inaliénables », a-t-il lancé dans un hémicycle presque plein. Les liens de l'Europe et du christianisme sont « bimillénaires », a rappelé le pape, et « l'Europe a fortement besoin de redécouvrir son visage pour grandir ». « Le moment est venu d'abandonner l'idée d'une Europe effrayée et repliée sur elle-même pour susciteret promouvoir l'Europe protagoniste. » Pour transmettre « un message d'espérance et d'encouragement », François a exhorté les dirigeants européens à placer au centre de leur projet « l'homme comme personne dotée d'une dignité transcendantale » et combattre les situations« dans lesquelles les êtres humains sont traités comme des objets dont on peut programmer la conception, la configuration et l'utilité, et qui ensuite peuvent êtrejetés quand ils ne servent plus, parce qu'ils deviennent faibles, malades ou vieux ». Le pape a reproché à l'Europe de trop céder à « une revendication toujours plus grande des droits individuels, qui cache une conception de la personne humaine détachée de tout contexte social et anthropologique, presque comme une monade, toujours plus insensible aux autres monades présentes autour de soi. Au concept de droit, celui – aussi essentiel et complémentaire – de devoir, ne semble plus associé, de sorte qu'on finit par affirmer des droits individuels sans tenir compte que tout être humain est lié à un contexte social dans lequel les droits et devoirs sont connexes à ceux des autres et au bien commun de la société elle-même ». A retrouver également sur Le Monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by chroniquedepam
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Bienvenue sur mon blog, je suis Pam, je bosse dans la mode, retail, et mon job me gonfle. Alors pour me divertir j'écris ces quelques lignes. C'est ma chronique.

Recherche