Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2017 2 21 /11 /novembre /2017 17:15

Le renforcement de la coopération économique à l’échelle mondiale et les progrès technologiques sont source de perspectives et de défis, d’espoirs et de peurs. Même si les faits montrent que l’économie, les entreprises et les citoyens européens continuent de tirer un immense profit des avantages de la mondialisation, ces avantages ne sont pas automatiques ni uniformément répartis entre les régions européennes et les citoyens. Les peurs sont tout à fait réelles et, dans certains cas, fondées. La mondialisation et les développements technologiques qui l’accompagnent vont transformer nos vies à une vitesse sans précédent. Cette évolution ne se fera pas sans heurts, mais elle ne pourra être ni arrêtée ni inversée. La question qui se pose à présent est de savoir si l’Europe est en mesure de dégager une vision commune de la marche à suivre pour gérer efficacement cette transformation. Certains vont jusqu’à vouloir fermer leurs propres frontières nationales. Ils se demandent même si le marché unique ne permet pas une trop grande liberté de circulation des biens, des services, des capitaux et des travailleurs à l’intérieur de l’UE. Déconstruire l’intégration européenne conduirait toutefois à une impasse. L’Europe des Vingt-sept reste la plus grande puissance commerciale, le premier investisseur et le principal pourvoyeur d’aide au développement dans le monde. Nous sommes profondément intégrés dans les chaînes de valeur mondiales et nous continuerons à avoir un certain poids, même si d’autres puissances émergent. Au lieu de rester les bras croisés et de laisser la mondialisation déterminer nos destinées, nous pouvons façonner la mondialisation selon nos valeurs et nos intérêts.

Partager cet article
Repost0
Published by chroniquedepam