Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 13:45

Si demain, les Français décidaient de voter la sortie de la gauche du paysage politique, si le suffrage populaire portait au pouvoir la droite, ou, qui sait, la droite de la droite (pour parler comme la gauche extrême quand elle parle d’elle-même), on peut imaginer, à l’aune du Brexit, le jour d’après crétin, juste après le scrutin. L’on montrera quelques électeurs désespérés disant qu’ils n’avaient pas voulu cela et qu’on les a trompés. Quelques intellectuels distingués décréteront que ceux qui ont voté sont les vieux rances, les racistes vicieux et tous les incultes demeurés. Une pétition invérifiable exigera une nouvelle consultation. Messieurs Martinez et Mailly organiseront de grandes manifestations. Au fond, pas de surprise, depuis Robespierre et Marat nous savons que les amis du peuple méprisent son avis et préfèrent la violence à la démocratie. Ils n’aiment que le pouvoir, et lorsqu’ils y parviennent, ils refusent aussitôt les conséquences pratiques de leurs funestes théories. Les communistes récusent superbement toutes leurs expériences calamiteuses. Les trotskistes n’en assument par avance aucune. Monsieur Mélenchon après avoir embrassé voluptueusement Tsipras Alexis s’est précipité deux jours après, dépité, dans les bras plus musclés de M.Varoufakis. Après avoir pleuré devant la dépouille embaumée de Chavez, notre insoumis a omis le nom et l’adresse du nouveau lider maximo minoritaire, un certain Maduro. Moi, si Hollande repasse, je proclame Neuilly, cité libre et souveraine, et l’île de la jatte, port franc républicain.

Partager cet article

Repost 0
Published by chroniquedepam

Texte Libre

Bienvenue sur mon blog, je suis Pam, je bosse dans la mode, retail, et mon job me gonfle. Alors pour me divertir j'écris ces quelques lignes. C'est ma chronique.

Recherche