Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 13:49
Un goût de paradis

Malheureusement je ne suis pas allé, mais trouvé sur le net, le superbe hôtel Desroches.Luxe, calme et volupté. Si on associe souvent le luxe au bling bling et aux flashs des paparazzi, le luxe réside aussi dans le calme et la volupté. Et l’hôtel du Desroches Island en est la parfaite illustration. Il y a le cadre, tout d’abord. Les Seychelles. Si Desroches en fait partie, elle reste loin des grandes îles principales que sont Mahé, Praslin, ou La Digue. Cette île-là fait presque figure d’île de Robinson, avec l’océan indien à perte de vue tout autour. Il y a l’accueil, ensuite. Cela commence dès l’atterrissage sur l’île, après un petit voyage en jet depuis l’aéroport de Mahé, lorsque le personnel vous offre une noix de coco pour vous rafraîchir et une serviette froide avant de vous conduire à l’hôtel, à bord de petites voitures électriques. Le personnel est à la fois discret, réactif, avec juste ce qu’il faut de convivialité. On a beau avoir voyagé aux quatre coins du monde, on est surpris par le calme qui règne. L’île n’étant occupée que par l’hôtel et quelques rares autochtones, il n’y a sur l’île ni voitures, ni circulation, ni foule. Seulement des eaux bleues translucides, des plages de sable blanc et des palmiers magnifiques. Les chambres arrivent encore à surprendre par leur charme. Grandes villas avec une terrasse couverte immense, chambres spacieuses, lits à baldaquin (un à l’intérieur, l’autre sur la terrasse), salle de bains à l’extérieur pour en profiter à toute heure, grand jardin, plage privée, piscine, accès direct à la plage… Les matériaux naturels sont à l’honneur et accentuent le dépaysement. Du bungalow en bord de plage, parfait pour les couples en quête de tranquillité, aux grandes villas qu’on atteint en voiturette ou en vélo depuis l’hôtel, le choix des chambres est varié. Desroches Island Seychelles Ici, pas d’animations au programme : ce n’est pas le Club Med, et les maîtres mots sont détente et calme. Pas de connexion internet non plus. Desroches est un sanctuaire jusqu’au bout. Les hyperconnectés et les citadins en quête d’agitation n’y trouveront pas leur compte. Mais les autres y trouveront là leur paradis. Au programme, découverte des nombreuses tortues terrestres lors d’excursions à vélo, ou des sorties en snorkeling pour jouer avec les tortues de mer. Les spots de plongée permettent d’observer requins, raies manta, tortues de mer, barracudas et murènes, ainsi qu’une multitude d’autres poissons et crustacées. Les sorties à la pêche au gros peuvent également être l’occasion d’observer une baleine et son baleineau. Au soir, dîner aux chandelles sur la plage ou sur l’un des deux restaurants de l’établissement. Chaque villa disposant de son propre jardin tropical et de sa propre piscine, les plages sont souvent désertes, ce qui permet de profiter pleinement d’une promenade romantique. L’île se parcourt à pied, à vélo ou en voiturette avec chauffeur. Et dans ces kilomètres de sable blanc, l’on se sent souvent seuls au monde, tels Adam et Eve avant la Chute. Une sensation délicieuse. Au moment de quitter l’hôtel pour retourner sous nos latitudes (48°52’N), les mots de Baudelaire reviennent soudain à l’esprit et semblent définir Desroches Island : « Là, tout n’est qu’ordre et beauté. Luxe, calme et volupté. » A découvrir sur le site Les plus beaux hôtels du monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by chroniquedepam

Texte Libre

Bienvenue sur mon blog, je suis Pam, je bosse dans la mode, retail, et mon job me gonfle. Alors pour me divertir j'écris ces quelques lignes. C'est ma chronique.

Recherche